Les grandes étapes du processus de maturation de l’émotion chez l’enfant et leur connectome. Quelle place pour l’ostéopathie ? Florent Brière D.O.

$30.00

Description

Webinaire samedi 25 mars 2023, 9h à 10h

Les grandes étapes du processus de maturation de l’émotion chez l’enfant et leur connectome. Quelle place pour l’ostéopathie ?

Par Florent Brière D.O.

Un lien zoom vous sera envoyé la semaine précédent le webinaire.

Toute entrée sensorielle qui parvient au cerveau bénéficie d’une analyse multi-dimensionnelle faite de raison, d’intuition, de mémoire et d’émotion. Chacune de ces quatre dimensions possède son propre réseau de connexions.

Le processus émotionnel en particulier passe par plusieurs étapes et sollicite plusieurs structures et connections, qu’elles soient centrales ou périphériques, cérébrales ou somatiques :

  • L’analyse de la teinte émotionnelle du stimulus au niveau du diencéphale,
  • L’expression somatique de l’émotion dans les viscères,
  • La perception de l’émotion par l’insula.
  • La gestion de l’émotion via le cortex préfrontal.

Sous l’effet de la croissance et des apprentissages, ces structures maturent selon une temporalité différente, on parle de périodes critiques, qui s’échelonnent depuis la vie utérine jusqu’à bien après l’adolescence.

Ces structures peuvent être sujettes à des dysfonctions ostéopathiques qui vont, non seulement perturber leurs fonctionnements, mais surtout, ce qui est plus grave chez l’enfant, perturber leur potentiel de maturation.

OBJECTIFS

Le rôle de l’ostéopathe est, dans une approche systémique, d’identifier les restrictions de mobilité des structures impliquées dans le processus émotionnel, de les mobiliser afin de leur redonner leur plein potentiel fonctionnel et de laisser les apprentissages se faire. Find It, Fix It and Leave It Alone.

Pour aller plus loin, l’ostéopathe peut également agir, toujours dans une approche systémique, sur les structures impliquées dans la perception, l’analyse logique ou intuitive, la mémoire, l’attention, la décision, le pilotage de la réponse comportementale…

L’ostéopathe peut donc amener sa pierre si singulière au profit des enfants présentant des troubles fonctionnels des apprentissages mais aussi des adultes, exposés aux tumultes de la vie moderne.

Ostéopathe depuis 2001, Florent Brière a démarré son activité dans un cabinet dédié exclusivement à la pédiatrie. C’est ainsi qu’il a été amené à rencontrer des enfants souffrant de troubles des apprentissages. La fameuse constellation des DYS comme le dit Michel Habib. Peu convaincu par le modèle classique « Sutherlandien » il a mis à profit son expertise sur le Fascia pour aborder le crâne selon un modèle tridimensionnel tout à fait novateur. Sa rencontre avec les nouvelles techniques d’imagerie du cerveau a été un véritable déclic de tout ce que peut apporter l’ostéopathie dans le potentiel de maturation de la connectique cérébrale. La qualité de son enseignement est largement reconnue par ses étudiants et par ses paires. Il a cette capacité à rendre intelligible la complexité au profit d’une palpation et d’une prise en charge clinique toujours plus efficace.